Présenté par Garik Israelian

Découvrir le cosmos

Et changer le monde !

20, 21, 22 et 23 juin, 2011, Abama Golf  Spa Resort

 Traduction simultanée de toutes les interventions en anglais, allemand, espagnol, français et russe.

Conférenciers

Trous noirs : les objets les plus lumineux de l’Univers, mais sans lumière

Kip Thorne

Physicien théorique au Caltech (Etats-Unis), Kip Thorne a été jusqu’en 2009 professeur Feynman de physique théorique au California Institute of Technology et est l’un des principaux experts mondiaux des implications de la théorie de la relativité générale d’Einstein en astrophysique. Pour son premier film, Interstellaire, il a fait équipe avec Steven Spielberg. Environ 50 physiciens ont obtenu leur doctorat au Caltech sous la tutelle de Thorne. En 1984, il co-fonde le projet LIGO pour ouvrir la fenêtre des ondes gravitationnelles dans l’Univers : LIGO est le plus vaste projet jamais financé par la NSF. En 1988, Thorne relance la recherche moderne sur la possibilité de voyager dans le temps dans le cadre des lois de la physique. En 1973, il a été le co-auteur du livre  devenu un classique Gravitation, avec Charles Misner et John Wheeler, grâce à qui la plupart des scientifiques de la génération actuelle ont appris la théorie de la relativité générale.

 

Cinq découvertes astronomiques clés des 50 dernières années : les grands défis à relever pour le prochain demi-siècle

Robert Williams

Le professeur Robert Williams, astrophysicien au Space Telescope Science Institute (STScI), est président de l’Union Astronomique Internationale (UAI). Eminent spécialiste en recherche au STScI, il est professeur adjoint du Département de physique de l’Université Johns Hopkins de Baltimore.

Le professeur Williams a été directeur du STScI de 1993 à 1998, après avoir été directeur de l’observatoire interaméricain du Cerro Tololo, au Chili. Il a été à l’instigateur et le fer de lance du Champ Profond de Hubble (Hubble Deep Field), l’une des images les plus profondes et les plus détaillées de l’Univers jamais réalisées jusqu’à présent. Champion de la recherche et de la diffusion des connaissances vers le grand public, le professeur Williams a donné de nombreuses conférences sur les découvertes astronomiques récentes et leur relation avec la compréhension que les Hommes peuvent en avoir. C’est un jogger et un cycliste passionné.

 

L’origine de la vie sur Terre

 

Jack Szostak

Biologiste et professeur de génétique à la Harvard Medical School et chercheur récompensé par un Alexandre Rich au Massachusetts General Hospital de Boston, le professeur Szostak a reçu le prix Nobel de médecine 2009, avec Elizabeth Blackburn et Carol W. Greider, pour avoir découvert la protection des chromosomes par les télomères. Le professeur Szostak est l’auteur d’importantes contributions dans le domaine de la génétique et on lui attribue la création du premier chromosome artificiel de levure. Le laboratoire de Szostak se concentre sur le défi qui vise à comprendre l’origine de la vie sur Terre et la création artificielle de cellules vivantes. Il a reçu les prix Hans Sigrist et Dr. A.H. Heineken, le prix Lasker, le prix de l’Académie nationale des sciences des Etats-Unis en biologie moléculaire et la médaille de la Genetics Society of America.

 

Vie intelligente dans l’Univers : y a-t-il quelqu’un là-dehors ?

Jill Tarter

Directrice du centre de recherche SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) à l’Institut SETI de Californie (Etats-Unis), Tarter est titulaire de la chaire de Bernard M. Oliver pour le SETI et membre de l’Association américaine pour l’avancement des sciences ainsi que de l’Académie des sciences de Californie. Reconnue en 2004 comme l’une des 100 personnes les plus influentes du monde par Time Magazine, elle a reçu le Telluride Tech Festival Award of Technology (2001), le prix Carl Sagan pour la vulgarisation des sciences (2005) et le prix TED 2009. Le travail astronomique du docteur Tarter a été décrit dans le roman de Carl Sagan Contact. Dans l’ adaptation cinématographique de Contact, le personnage principal, Ellie Arroway, est joué par Jodie Foster. Le peronnage d’Arroway est largement inspiré du travail de Tarter. Le docteur Tarter a donné des conférences dans le monde entier et publié des dizaines d’articles à propos de SETI afin d’attirer et d’impliquer les passionnés du monde entier dans cette importante recherche et pour encourager les jeunes (spécialement les jeunes femmes) à poursuivre des carrières dans les sciences, l’ingénierie ou la technologie.

 

Les planètes extrasolaires dans l’Univers : nombreuses, différentes et partout ?

Michel Mayor

Le professeur Michel Mayor est astrophysicien à l’Université de Genève (Suisse). Avec Didier Queloz, en 1995, il a découvert la première planète extrasolaire, nommée 51 Pegasi b, en orbite autour de l’étoile de type solaire 51 Pegasi. Le professeur Mayor a reçu en Suisse le prix Marcel Benoist, en récompense pour son travail et sa signification pour la vie humaine. En 2000, il a eu le prix Balzan, en 2004, la médaille Albert Einstein et en 2005, le prix Shaw en astronomie. Son équipe a trouvé environ la moitié des exoplanètes connues à ce jour. Michel Mayor est le principal investigateur de la recherche de planète du consortium HARPS, qui a déjà découvert une population croissante de super-Terre et de planètes de petites masses similaires à Neptune.

 

Que faisons-nous dans l’espace ?

Brian May

Brian May, CBE (Commandeur de l’Ordre de l’Empire Britannique), Recteur de l’Université John Moore de Liverpool (Royaume Uni), a publié des articles de recherche dans le domaine du nuage de poussière zodiacale solaire. Il est co-auteur, avec Sir Patrick Moore et Chris Lintott, de Bang ! – L’histoire complète de l’Univers. Partisan depuis toujours de l’imagerie 3D, avec la conservatrice d’art Elena Vidal, il a récemment publié Un village perdu et retrouvé, un livre qui amène l’important travail de photographie stéréo du XIXe siècle de T. R. Williams au XXIème siècle. Le docteur May est plus largement connu comme ex-guitariste et membre fondateur du légendaire groupe de rock Queen. Il est l’auteur de 22 succès mondiaux de rock – parmi lesquels les hymnes ‘We Will Rock You’, ‘The Show Must Go On’, ‘I Want It All’, ‘Who Wants to Live Forever’ et ‘Save me’. Fondateur du groupe d’action "SAVE ME", Brian est un militant passionné du bien-être des animaux sauvages.

 

Le Soleil est-il responsable du réchauffement global ?

Sami Solanki

L’astrophysicien Sami Solanski est directeur du Max Planck Institute for Solar System Research (Allemagne) et professeur à l’ETH Zurich et à la Technical University of Brunswick. Son groupe de recherche se consacre à la compréhension du magnétisme solaire, à son activité et à sa variabilité, ainsi qu’à l’influence du Soleil sur le climat de la Terre. Le professeur Solanski est le chercheur en charge du projet Sunrise, qui a lancé un puissant télescope solaire dans les airs grâce à un ballon stratosphérique, et de l’instrument PHI pour la mission de l’ESA Solar Orbiter. Il est aussi co-responsable de l’instrument Virgo pour la mission ESA/NASA SOHO, de l’instrument Secchi à bord de la mission de la NASA STEREO et de HMI à bord de la mission de la NASA SDO.

 

L’orchestre stellaire dans l’Univers acoustique

Garik Israelian

Le docteur Israelian, astrophysicien à l’Institut d’astrophysique des Canaries (Espagne), est le directeur créatif et le père spirituel du festival STARMUS. En 1999, il a dirigé une collaboration qui a trouvé le premier indice observationnel montrant que les explosions de supernovae sont responsables de la formation des trous noirs. Cet article a été publié dans la revue Nature. Ses travaux ont conduit à plusieurs découvertes publiées dans Nature et dans d’autres revues scientifiques sur des thèmes tels que les planètes extrasolaires, les étoiles massives et les systèmes binaires de trous noirs. Le docteur Israelian a pris la parole dans des dizaines de conférences professionnelles, dont TED Global. Il a été récompensé en 2010 par le prix Ambartsumian en astrophysique, physique et mathématiques, en compagnie de Michel Mayor et de Nuno Santos, pour des études sur les planètes extrasolaires et leurs étoiles mère.

 

Explosions de Supernovae et sursauts gamma : les moteurs nucléaires les plus puissants de l’Univers

Adam Burrows

Astrophysicien de l’Université de Princeton (Etats-Unis), le professeur Burrows est actuellement Président du Conseil National de Recherche en Physique et en Astronomie (BPA), représentant du BPA à l’U.S. Decadal Survey Committee, membre du conseil de l’AURA et du Conseil d’administration du Centre de physique d’Aspen. Dans le passé, il a été Président du Conseil de l’Institut Kavli de physique théorique (KITP), co-président du sous-comité Univers de la NASA et président du Programme d’astrophysique théorique de l’Université d’Arizona. Adam Burrows travaille sur une large variété de problèmes et d’énigmes d’astrophysique stellaire.

 

Exobiologie et religion

Richard Dawkins

Ethologue et biologiste de l’évolution, Richard Dawkins a été le premier titulaire de la chaire Charles Simonyi pour la compréhension publique de la science à l’Université d’Oxford, et membre du New College à Oxford. Ses livres les plus vendus sont The Selfish Gene, The God Delusion, The Extended Phenotype, The Blind Watchmaker, River Out of Eden, Climbing Mount Improbable, Unweaving the Rainbow, and The Ancestor’s Tale. Dawkins est membre de la Royal Society et de la Royal Society of Literature. Il est récipiendaire de nombreux hommages et distinctions, dont le prix de la Royal Society of Literature en 1987, le prix Michael Faraday de la Royal Society en 1990, le prix Nakayama en 1994, l’International Cosmos Prize for Achievement in Human Science en 1997, le prix Kistler en 2001, le prix Shakespeare en 2005, le prix Lewis Thomas Prize en 2006 pour ses écrits sur la science, et il a été nommé auteur de l’année aux Galaxy British book Awards de 2007. Son dernier livre, The Greatest Show on Earth: The Evidence for Evolution, a été publié en septembre 2009.

 

Signes du commencement

George Smoot

Astrophysicien à l’Université de Californie, à Berkeley (Etats-Unis), le professeur Smoot a reçu le prix Nobel de physique en 2006 pour son travail sur COBE avec John C. Mather qui a mené à la mesure de l’anisotropie de la forme de corps noirs du rayonnement cosmologique de fond. Il est chef scientifique au LBL et depuis 2010, professeur de physique à l’Université Paris Diderot, en France. En 2003, il a été distingué par la médaille Einstein. George Smoot a collaboré au design de Supernova/Accelleration Probe (SNAP), un satellite conçu pour mesurer les propriétés de l’énergie sombre. Il est parvenu à la dernière question, à laquelle il a répondu correctement, devenant la seconde personne (et le premier homme) à gagner le prix de un million de dollars. Le professeur Smoot a été intervenants lors de recontres TED et écrit (avec Keay Davidson) Les rides du temps, un livre de cosmologie populaire.

 

Comment l’astronomie a changé ce que signifie être humain

Leslie Sage

Le docteur Leslie Sage est rédacteur en chef (en sciences physiques) de la revue scientifique Nature et basé au Département d’astronomie de l’Université du Maryland (USA). Il est aussi chroniqueur pour le Journal of the Royal Astronomical Society of Canada. Il a grandi dans la banlieue ouest de Toronto, au Canada, mais vit maintenant avec sa famille à Potomac, dans le Maryland. Dans son temps libre, il étudie le contenu en gaz ainsi que les propriétés des galaxies qui forment les étoiles, et cuisine de nouvelles recettes trouvées par sa femme.

 

Création de l’Univers

Joseph Silk

Joseph Silk occupe la chaire d’astronomie de Savilian à l’Univsersité d’Oxford (Royaume-Uni) et est Directeur du Beecroft Institute for Particle Astrophysics and Cosmology. Le professeur Silk a plus de 500 publications, dont 20 ont été publiées dans Nature et 11 dans Science. Diplômé de l’Université d’Harvard, le professeur Silk a donné plus de 200 conférences, principalement sur la matière noire, la formation des galaxies et la cosmologie. Il est membre du New College d’Oxford.